Encore un camp de roms du centre ville de Toulouse évacué. Malepere oublié.

Un camp de Roms s'est installé depuis juillet 2018 dans le quartier Malepere à Toulouse. Depuis une zone de non droit s'est installée où la police n'intervient jamais et le Préfet ne fait pas appliquer le jugement pourtant en faveur du démentellement.

Encore un camp de roms du centre ville de Toulouse évacué. Malepere oublié.

Camp roms fumé jour à malepere Toulouse

Une fois de plus c’est dans le centre ville de Toulouse que le Préfet M.GUYOT Etienne et Jean-Luc MOUDENC maire de Toulouse et Président de Toulouse Métropole font les choses.

Évacuations de roms oui mais pas partout.

En effet ce matin nous découvrons dans le journal la Dépêche qu’une évacuation de roms a lieu sur l’île du Ramier.
Ce camp installé depuis moins longtemps que celui de Malepère est pourtant évacué avant le notre. L’évidence est bien claire pour nous. Trop proche du centre ville il ne donne pas une bonne image à tous les visiteurs de Toulouse lorsqu’ils viennent voir des matchs au stadium. Même constat pour tous les événements qui sont sur le parc des expositions. Jean-Luc MOUDENC en début de campagne pour renouveler son mandat ne peut pas donner une image de Toulouse aussi déplorable. Sa stratégie est simple. Pousser la misère loin de centre ville et l’envoyer dans les quartiers de Toulouse oublié par notre Maire.

De nouvelles caravanes à Malepère.

C’est donc maintenant l’explication qu’il nous manquait hier soir pour expliquer l’arrivée de nouvelles caravanes hier dans la journée sur le camp de roms à Malepère.

L’état a prit en charge l’ensemble des occupent qui se trouvaient sur le campement.


Sabine Oppilliart la Sous-Préfète de la Haute Graonne

Il est donc clair que Mme la Sous-Préfète n’est pas au courant que des occupants de ce camps n’ont pas désiré être déplacés de force. Ils ont donc fait le choix de partir avant l’évacuation afin de s’installer à Malepere. Notre camp est maintenant un véritable village. Mais la Dépêche du midi ne souhaite pas parler de nous…

La Dépêche du côté des Roms?

Le journalisme que l’on pourrait croire neutre dans les articles ne l’est vraiment pas. Pour preuve les multiples articles de la Dépêche pour parler des roms. Aucun pour parler du camp de Malepère et les nuisances que les riverains subissent depuis bientôt un an.. La Dépêche rédige des articles pour parler des évacuations afin de montrer que le Préfet et le Maire font leurs devoirs. Mais entre l’installation d’un camp et l’expulsion pas d’article pour dénoncer que le Maire et le Préfet ne font pas appliquer un état de droits. Pas d’articles pour dire que les riverains sont les otages d’un système injuste qui favorise une minorité en situation illégale au détriment de citoyens qui n’ont rien demandé.

%d blogueurs aiment cette page :