L'histoire du quartier Malepère et d'un camps de Roms installé depuis juillet 2018

camp de roms malepere toulouse
Plus de 245 jours de prise d’otage le Maire et le Préfet restent passif.

Voilà maintenant bientôt huit mois que des Roms se sont installés sur un terrain appartenant à l’EPFL (Établissement Public Foncier Local) de Toulouse Métropole.
Depuis le premier jour, les habitants du quartier Malepère à Toulouse ont contacté la police et la mairie de Toulouse afin de signaler cette installation illégale. Du fait de la date, la réactivité n’a pas été en notre faveur. Le camp de Roms s’est donc installé tranquillement et les incivilités ont rapidement commencées.

piquage EDF des roms malepere toulouse
Repiquage illégal sur le réseau EDF. Un réel danger ignoré des pouvoirs public

A commencer par le repiquage de façon illégale et dangereuse sur le réseau électrique EDF. Les câbles sont sans protection et isolés avec du simple ruban adhésif,de fait n’importe qui pourrait courir un danger de mort. Signalé à Allô Toulouse à plusieurs reprises et aux forces de police, ces derniers n’ont pourtant jamais rien fait pour faire débrancher ou au moins sécuriser cette installation…

pose caca
Faire ses besoins à même le sol et par la même occasion faire de l’exhibition sexuelle

Les Roms occupant ce terrain font leurs besoins à même le sol, marchent dans leurs propres immondices et laissent le terrain dans un état pitoyable. Ce qui apporte des rats et maladies. Un réel risque sanitaire pour eux et pour nous.

rat vivant sur le camp de roms
Un des nombreux rats retrouvé chez nous

Malgré nos appels aux services d’hygiène et sécurité de la Mairie de Toulouse, nous sommes toujours ignorés.
Nous avons tout fait pour faire bouger les choses. Création d’une page Facebook: https://www.facebook.com/roumainsmalepere/
Création d’un pétition en ligne: https://www.mesopinions.com/petition/social/evacuation-camps-roumains-chemin-malepere-toulouse/53901
Par la suite, nous avons envoyé des recommandés à M. MOUDENC Maire de Toulouse et président de Toulouse métropole. La même chose à M.GUYOT Etienne Préfet de la région Occitanie. Courriers restés sans réponses à ce jour.
Et pourtant une ordonnance d’expulsion est entre les mains du Préfet depuis plusieurs mois. Ce dernier tarde à faire intervenir les forces de l’ordre pour une raison inconnue.
Pendant ce temps quotidiennement, les habitants du camps brûlent divers matériaux comme des matelas, câbles électriques, poussettes… Des fumées toxiques qui rentrent dans les habitations et nous asphyxient. Pas de pause lors des pics de pollution…

Vous allez découvrir sur ce site nos photos et vidéos qui montrent ce que vivre en face d’un tel camp est réellement.

N’hésitez pas à signer notre pétition: https://www.mesopinions.com/petition/social/evacuation-camps-roumains-chemin-malepere-toulouse/53901

Merci

%d blogueurs aiment cette page :